Burkina : Ces femmes qui nourrissent Ouagadougou

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mercredi 9 mars 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Au Burkina Faso, le commerce des fruits et légumes est l’apanage des femmes. A vélos ou à motos, elles parcourent des milliers de kilomètres par jour pour ravitailler les marchés, surtout dans la capitale Ouagadougou. Le travail de ces femmes, peu valorisé, constitue pourtant une activité importante pour l’économie nationale. Elles nourrissent la population de Ouagadougou.

Droit Libre TV a suivi deux de ces braves femmes. Du marché de la Zone I au village de Mogdin à une vingtaine de kilomètres dans la périphérie de Ouagadougou, Abzéta Nana et Aminata Zida nous plongent dans leur quotidien de femmes vendeuses de légumes.

« Les citoyennes et citoyens veulent que les choses changent. Ils veulent que les travailleuses et travailleurs soient rémunérés décemment, que les grandes entreprises et les super-riches paient plus d’impôts, que les femmes jouissent des mêmes droits que leurs homologues masculins, qu’il y ait une limite au pouvoir et à la fortune pouvant se concentrer entre si peu de mains. Ils veulent des mesures concrètes. »

Oxfam, « Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent » (Rapport 2018)

img