Assétou, apprentie chauffeur à Bamako

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 6 octobre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Emploi
AUTEUR : Abdoul Moumouni Bokoum

Assétou Koné est une fille non scolarisée. Elle a été élevée par sa tante qui n’a pas voulu entendre parler de l’école. Selon elle, sa nièce doit rester à la maison pour l’aider dans les travaux ménagers. Mais pour sa survie, Assetou a décidé d’être apprentie conductrice de taxi-bus appelé "Sotrama", métier pratiqué rarement par les femmes au Mali.

Elle apprend avec passion son métier et rêve devenir une conductrice de taxi-bus mais pour y arriver elle doit d’abord surmonter les préjugés de la société malienne et prouver qu’une femme peut aussi bien pratiquer ce métier qu’un homme.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img