Guinée Conakry : Etre élève et mère, véritable parcours de combattant

PAYS : Guinée
DATE DE PUBLICATION : jeudi 29 décembre 2016
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Moussa Diawara

En Guinée comme un peu partout en Afrique subsaharienne, la scolarisation des filles est émaillée de nombreux problèmes. Adja Diallo et Djélikatou Baldé sont deux jeunes femmes au foyer qui doivent chaque jour conjuguer étude et vie de mères. Elles sont en classe de terminale et doivent travailler dur pour leur examen de fin d’année. Ce qui leur prend tout le temps. Cela a des répercussions dans le foyer mais qu’à cela ne tienne !

Gérer le foyer avec des nourrissons sur les bras et les activités académiques n’est pas chose facile. Adja Diallo qui en a fait l’expérience déconseille fortement aux autres filles d’emprunter le même chemin qu’elle. Malgré les difficultés, Adja et Djélikatou font preuve de courage pour réussir leurs études, à tout prix.

Droit Libre TV est allé à la rencontre de Djélikatou et Adja dans leur univers de mère et d’élève.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img