Niger : alphabétiser les élèves coraniques pour éviter leur radicalisation

PAYS : Niger
DATE DE PUBLICATION : mercredi 31 mai 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Boureima Balima

Le Niger est un pays à plus de 90% musulman. Les écoles coraniques font partie des institutions les plus importantes d’encadrement et de formation du pays. Les associations comme le Programme d’appui pédagogique aux écoles coraniques (PAPEC) adoptent une stratégie innovante qui consiste à amener les apprenants à lire dans leur langue maternelle, toute chose qui permettrait de lutter contre l’extrémisme violent dont la sous-région est victime.

Souvent accusées de foyers de radicalisme, les écoles coraniques ne sont pas toujours bien vues. Mais les promoteurs battent en brèche cette étiquette négative que la société leur colle. C’est par l’action de Mme Wali et les associations regroupées dans le PAPEC que plus de quarante mille apprenants sont alphabétisés.

Pour ces associations, il est nécessaire d’impliquer les jeunes dans le processus de la lutte contre l’extrémisme violent. Pour ce faire, le dialogue est un impératif.

« Tous les citoyens doivent redevenir des citoyens et non pas des con-citoyens comme le Président du Faso aime les appeler. Ils doivent participer au processus de changement. Il est temps une fois pour toute après 27 ans de régime sans partage que M. Blaise Compaoré comprenne que c’est le terminus de son bus. Aujourd’hui on assiste à des tentatives de passage en force. Cela n’est pas normal ... »

Smockey Bambara, porte-parole du Balai Citoyen, le 24 octobre 2014 au rond-point de la Zad pendant la semaine de désobéissance civile.

img