Aratan Nakal : "Notre guitare, notre arme"

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mercredi 14 juin 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Mamadou Ben Coulibaly

En 2012, avec l’occupation djihadiste des régions nord du Mali, jouer à la guitare était devenu impossible car interdit. Pour vivre leur passion, les artistes étaient obligés de se réfugier soit dans un pays voisin, soit vers le sud du pays.

C’est ainsi que Badi, Issa, Hamouna et Mohamed se sont retrouvés à Bamako. En 2013, ils décidèrent de former, avec le bassiste Lassi, le groupe ARATAN NAKAL ou "ENFANT DU PAYS" pour chanter l’amour et la paix.

Le groupe ambitionne de faire le tour du Mali pour prôner le message de paix.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img