Baccalauréat 2017 au Mali : Les élèves recalés et leurs parents sont consternés

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : dimanche 3 septembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education

Déclarés admis, 221 candidats des académies d’enseignement de Kati, de Diola et de Koulikoro ont été recalés une semaine plus tard. La déception est à son comble.
De centaines d’élèves voient leur rêve universitaire brisé.
Première dans l’histoire du Mali, la nouvelle est mal accueillie par les parents des bacheliers recalés qui se sont constitués en un collectif pour engager un bras de fer contre les autorités afin d’avoir gain de cause.

Reportage réalisé par Fatoumata Sissao dans le cadre de "Vac’en droit", une activité organisée par Ciné Droit Libre Mali.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img