Accusée de sorcellerie : Retour au village après 15 ans d’exil

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 22 décembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Exclusion sociale
AUTEUR : Mouniratou Lougué

L’exclusion sociale des personnes avec allégation de sorcellerie est un phénomène ancré dans la région du Plateau Central au Burkina. Les victimes, en majorité féminines, sont généralement expulsées de leurs communautés, et échappent parfois de justesse au lynchage.

Depuis 2014, la commission Épiscopale Justice et Paix, dans le cadre du projet d’appui à la lutte contre l’exclusion sociale, œuvre à la prise en charge et à la réinsertion de ces personnes.

Nous assistons au retour d’une d’entre elles. Rasmata Koumbenba retrouve son village après quinze années passées loin des siens.

« Tous les citoyens doivent redevenir des citoyens et non pas des con-citoyens comme le Président du Faso aime les appeler. Ils doivent participer au processus de changement. Il est temps une fois pour toute après 27 ans de régime sans partage que M. Blaise Compaoré comprenne que c’est le terminus de son bus. Aujourd’hui on assiste à des tentatives de passage en force. Cela n’est pas normal ... »

Smockey Bambara, porte-parole du Balai Citoyen, le 24 octobre 2014 au rond-point de la Zad pendant la semaine de désobéissance civile.

img