La médecine traditionnelle à l’ère de la modernité

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 26 décembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Santé
AUTEUR : Aïssata Sankara

L’association des tradipraticiens du sanmatenga est forte de plusieurs centaines de membres. Depuis un an, elle travaille en étroite collaboration avec l’institut de recherche en sciences de la santé, IRSS. Dans le cadre d’un projet d’appui à l’amélioration de la qualité des médicaments traditionnels et à la préservation de l’environnement, l’institut apporte un soutien technique aux tradipraticiennes de la région. Le but étant d’assurer l’autonomisation socio-économique des femmes et de créer un lien entre médecin traditionnel et médecine moderne.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img