Les tourments des mères ados et élèves

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 28 décembre 2017
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Education
AUTEUR : Aïssata Sankara

Chaque année, des milliers d’élèves adolescentes sont contraintes d’abandonner l’école pour s’occuper de leurs enfants. Agées d’à peine 16 ans, elles sont victimes de grossesses précoces et non désirées. Des filles qui se retrouvent pour la plupart seules, bannies de leurs familles et abandonnées de tous.

Laissées à elles-mêmes, elles peuvent compter sur le soutien du CCEB, le cadre de concertation des ONG et associations actives en éducation de base. Celui-ci intervient pour leur réintégration dans leurs familles, à l’école, mais surtout, il sensibilise afin de lutter contre les grossesses non désirées en milieu scolaire.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img