Khadja Nin : Après la musique, place à l’entraide

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : jeudi 8 février 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Nouhoum Kane

Khadja Nin, née au Burundi, d’une famille de huit enfants, pratique très tôt le chant et la musique comme la plupart d’entre eux. Elle grandit à Bujumbura où elle devient dès l’âge de sept ans une des principales voix de la chorale de son école et de la cathédrale de la ville. Suit une carrière internationale fulgurante avec des tubes mondialement connus comme "Sambolera", des disques d’or et des grandes scènes.

Après avoir mis fin à sa carrière de façon inattendue, elle sillonne plus de 20 pays d’Afrique avant de s’installer dans un village malien où elle entreprend des activités de microprojets au profit des villageois.

« Les citoyennes et citoyens veulent que les choses changent. Ils veulent que les travailleuses et travailleurs soient rémunérés décemment, que les grandes entreprises et les super-riches paient plus d’impôts, que les femmes jouissent des mêmes droits que leurs homologues masculins, qu’il y ait une limite au pouvoir et à la fortune pouvant se concentrer entre si peu de mains. Ils veulent des mesures concrètes. »

Oxfam, « Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent » (Rapport 2018)

img