Béguédo, l’autre visage de la migration !

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : jeudi 14 juin 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Economie
AUTEUR : Masbé Ndengar

Béguédo est une commune rurale de la région du Centre-Est. Ce petit village, de par ses constructions modernes, présente fièrement son allure de ville. Situé à une vingtaine de kilomètres de Garango (Burkina Faso), cette contrée est réputée pour la migration de ses habitants, en direction de l’Italie, depuis plusieurs décennies.

Pour la plupart des jeunes, « voir l’Italie ou périr » demeure la seule conviction car migrer en Europe y est perçu comme synonyme d’une vie réussie.

Le nombre des ressortissants de Béguédo en Italie est estimé entre 5 000 et 6 000 âmes. Leur apport financier se chiffre à coup de milliards de francs CFA. Constitués en association, leurs contributions sont énormes dans le développement de la localité.

« Béguédo, l’autre visage de la migration » est une immersion dans un village surnommé « petite Italie », où les migrants se présentent comme des bienfaiteurs qui continuent d’améliorer la vie de leurs communautés restées sur place.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img