L’insécurité sert de « prétexte pour liquider les opposants » (Alioune Tine)

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : lundi 23 juillet 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique

Dans de nombreux pays africains en proie à la menace terroriste, la lutte contre l’insécurité sert de « prétexte » aux gouvernements « pour liquider les voix dissidentes », analyse Alioune Tine, doyen de la société civile africaine et expert international des Nations Unies sur les Droits de l’Homme au Mali, dans cet entretien accordé à Droit Libre TV, en marge du 2e sommet Africtivistes sur la démocratie numérique en Afrique…

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img