Tueries dans le Centre du Mali : des rescapés témoignent

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : samedi 15 septembre 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Politique
AUTEUR : Boureima SOULO

Depuis plusieurs mois, le centre du Mali connaît des fortes tensions inter communautaires. Des cas de violence se font de plus en plus entendre et l’état malien est interpellé pour assurer la sécurité des différentes communautés.

Au moins 16 personnes, dans le village peul de Koumaga (Centre du Mali), ont été tuées fin juin 2018 dans une attaque attribuée à des chasseurs Dozos. Des survivants craignant de nouveau pour leur vie, ont fui le village pour trouver refuge dans des localités environnantes jugées plus stables, notamment à Djenné, ville historique du pays.

Accueillis par des bénévoles, des survivants encore sur le choc, racontent le déroulement des faits, dans ce reportage de Droit Libre.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img