"Les questions de justice sont primordiales dans tout Etat" : Smockey

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : dimanche 16 décembre 2018
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Justice

Serges Bambara, alias Smokey, est un artiste rappeur et activiste burkinabè. Dans le cadre de la quatorzième édition du festival Ciné Droit Libre à Ouagadougou, il a arrangé la chanson "J’étais au procès" de Black So Man, reprise avec la participation d’artistes nationaux et internationaux. Sur ce plateau spécial, il revient sur les conditions d’enregistrement de la reprise de ce titre, son engagement en tant qu’artiste et activiste et sa perception du festival. Les questions de justice étant primordiales dans tout Etat, pour lui, cette chanson traduit les réalités.
Un plateau animé par Boureima Balima et Mouniratou Lougué, avec la réalisation de Souleymane Drabo.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img