La parenté à plaisanterie : Outil de cohésion sociale au Burkina

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : mardi 2 avril 2019
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Mouniratou Lougué

La parenté à plaisanterie, est une pratique ancestrale, qui a du mal à se frayer un chemin dans un quotidien en perpétuelle modernisation. Certains burkinabè, notamment les Yadcé et les Gourmantché, l’ont compris. Et pour perpétuer la tradition, l’initiative est partie de la création d’un groupe sur les réseaux sociaux en 2013, devenue aujourd’hui l’association Bulcina Maasuagu, Burkindi Roogmika (BMBR), officiellement reconnue depuis 2015, avec plus de 36600 membres.

« Là où le peuple a été trop longtemps tenu à l’écart des lumières du droit, le vice devient la norme, le tortueux la règle, l’arbitraire la vertu. »

Mongo Beti in Trop de soleil tue l’amour

img