Burkina : les parents pauvres du budget national

PAYS : Burkina Faso
DATE DE PUBLICATION : vendredi 28 août 2020
CATEGORIE : Articles
THEME : Economie

Le budget national, c’est l’ensemble des comptes décrivant les recettes et les dépenses de l’État pour une année civile. En janvier 2020, la loi de finance prévoyait un budget prévisionnel des dépenses de 2 518, 456 milliards de francs CFA. Révisé en juin 2020, il passe à 2 507, 628 milliards de francs CFA.

Crédit photo : Création by Aristide OUANGRE

Le Budget national du Burkina Faso 2020 fait la part belle à la défense, à l’éducation et à la santé alors que des secteurs comme la Culture, le Ministère en charge de la Femme, le Ministère des Droits humains occupent les derniers rangs selon la répartition budgétaire par Ministère que nous avons dressée.

En haut du classement, nous trouvons le Ministère en charge de l’éducation nationale avec 416,4 milliards de francs CFA, suivi des départements de la Défense et de la Sécurité avec 344,2 milliards de francs CFA, celui en charge des Finances avec 304,7 milliards et enfin celui de la Santé avec 234 milliards de francs CFA.

Les départements qui ferment la marche des « parents pauvres » du budget sont ceux en charge des Droits Humains avec 2,9 milliards de francs CFA, de la Culture avec 8,7 milliards, des Sports et Loisirs avec 9,7 milliards et celui en charge de l’Intégration avec 3,7 milliards de francs CFA.

Aristide OUAGRE

« Le rôle des intellectuels n’est pas de participer à la lutte pour le pouvoir. Encore moins de chercher à l’exercer. Leur rôle est, précisément, de se dessaisir autant que possible de tout pouvoir, de renoncer à l’exercice de tout magistère. Il n’est pas d’interpeller qui que ce soit. Il est de se faire, pour une fois, les maîtres de l’ascèse. »

Achille MBEMBE, historien et politologue camerounais in « Le lumpen-radicalisme et autres maladies de la tyrannie », publié dans le MONDE Afrique

img