Le "fou malade" qui dérange les autorités Sénégalaises

PAYS : Sénégal
DATE DE PUBLICATION : mercredi 30 juillet 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Luc Damiba

Le rappeur Mallal Almamy Tall alias Fou malade a été arrêté par les autorités sénégalaises qui l’accusent d’avoir tenu des propos diffamatoires lors d’une cérémonie.

Après cinq jours de détention, Fou Malade recouvre la liberté. Le tribunal des flagrants délits de Dakar a mis fin aux poursuites contre le « Y’en-a-marriste ». Le procureur qui avait requis 6 mois fermes de prison contre le rappeur n’a pas été suivi par le tribunal.

Droit Libre TV a rendu visite à Fou Malade dans son centre hiphop à Guédiawaye en banlieue dakarois pour parler du procès,les ménaces qui pèsent sur la liberté d’expression au Sénégal, la politique et le hiphop.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img