Le "fou malade" qui dérange les autorités Sénégalaises

PAYS : Sénégal
DATE DE PUBLICATION : mercredi 30 juillet 2014
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Luc Damiba

Le rappeur Mallal Almamy Tall alias Fou malade a été arrêté par les autorités sénégalaises qui l’accusent d’avoir tenu des propos diffamatoires lors d’une cérémonie.

Après cinq jours de détention, Fou Malade recouvre la liberté. Le tribunal des flagrants délits de Dakar a mis fin aux poursuites contre le « Y’en-a-marriste ». Le procureur qui avait requis 6 mois fermes de prison contre le rappeur n’a pas été suivi par le tribunal.

Droit Libre TV a rendu visite à Fou Malade dans son centre hiphop à Guédiawaye en banlieue dakarois pour parler du procès,les ménaces qui pèsent sur la liberté d’expression au Sénégal, la politique et le hiphop.

« La paix, c’est aussi l’Iran et l’Irak. Combats fratricides complexes, incompréhensibles ; où l’on ne sait plus qui est dans quel camp, tant les imbrications sont nombreuses. Mais où l’on peut retenir simplement que ces armes dont les cliquetis signifient la mort chantent aussi la tristesse pour les femmes, les enfants, les vieillards, ces armes-là, sont fournies chaque jour par ceux qui se nourrissent du sang des autres, par ceux qui jubilent lorsque le fer tue et que le feu brûle ».

Thomas SANKARA, le 17 novembre 1986 lors de la visite de François Mitterrand à Ouagadougou.

img