ORTB : Ozias Sounouvou, le Charlie du Bénin

PAYS : Bénin
DATE DE PUBLICATION : jeudi 26 février 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Médias
AUTEUR : Serge Amegnifio

La collectivité internationale a encore en mémoire, l’impressionnante marche ayant eu lieu à Paris le dimanche 11 janvier 2015 pour rendre hommage aux disparus de Charlie Hebdo, et à laquelle prenait part le président béninois Boni Yayi. Pourtant, d’après les récentes déclarations d’Ozias Sounouvou, journaliste à l’ORTB, il semblerait que l’homme d’Etat ne soit pas si favorable que cela à la liberté d’expression. En effet, depuis l’arrivée au pouvoir du Président Yayi Boni des voix s’enlèvent de plus en plus pour dénoncer l’ingérence du pouvoir dans le fonctionnement des médias notamment ceux du service public.

Après avoir attiré l’attention des autorités sur cette situation à travers des pétitions de journalistes, Ozias SOUNOUVOU a décidé de s’adresser directement au Président Yayi Boni au journal de la télévision nationale ORTB. Un acte qualifié de suicidaire pour ce journaliste présentateur à la télévision Nationale du Bénin et sur lequel il revient dans cet entretien accordé à Droit Libre TV.

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img