Cheick Oumar Sissoko : La théorie du chaos et le pillage de l’Afrique continuent ! (pt2)

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 14 avril 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Cheick Oumar Sissoko est un cinéaste et homme politique malien. Progressiste, ancien président du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), il est l’actuel président de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI).

Pour Cheick Oumar Sissoko, l’Afrique serait victime de complot et d’un pillage savamment orchestré par l’occident. Spécialiste de la géopolitique, il nous parle de la crise malienne, de l’accord d’Alger, des velléités de division du Mali, du néocolonialisme, du manque de courage politique des dirigeants africains, de l’intégrisme religieux etc. Il affirme que « l’Afrique est le coffre-fort du monde » et attire toutes les convoitises.

DROIT LIBRE TV a rencontré ce personnage atypique et vous livre ce reportage exclusif.

(2me partie de l’interview)

« Tous les citoyens doivent redevenir des citoyens et non pas des con-citoyens comme le Président du Faso aime les appeler. Ils doivent participer au processus de changement. Il est temps une fois pour toute après 27 ans de régime sans partage que M. Blaise Compaoré comprenne que c’est le terminus de son bus. Aujourd’hui on assiste à des tentatives de passage en force. Cela n’est pas normal ... »

Smockey Bambara, porte-parole du Balai Citoyen, le 24 octobre 2014 au rond-point de la Zad pendant la semaine de désobéissance civile.

img