Cheick Oumar Sissoko : La théorie du chaos et le pillage de l’Afrique continuent ! (pt2)

PAYS : Mali
DATE DE PUBLICATION : mardi 14 avril 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Culture
AUTEUR : Ismaël Compaoré

Cheick Oumar Sissoko est un cinéaste et homme politique malien. Progressiste, ancien président du parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance (SADI), il est l’actuel président de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI).

Pour Cheick Oumar Sissoko, l’Afrique serait victime de complot et d’un pillage savamment orchestré par l’occident. Spécialiste de la géopolitique, il nous parle de la crise malienne, de l’accord d’Alger, des velléités de division du Mali, du néocolonialisme, du manque de courage politique des dirigeants africains, de l’intégrisme religieux etc. Il affirme que « l’Afrique est le coffre-fort du monde » et attire toutes les convoitises.

DROIT LIBRE TV a rencontré ce personnage atypique et vous livre ce reportage exclusif.

(2me partie de l’interview)

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img