Massendjé, la maman des microbes

PAYS : Côte d’Ivoire
DATE DE PUBLICATION : vendredi 28 août 2015
CATEGORIE : Vidéos
THEME : Société
AUTEUR : Geoffrey Vaha

A Abidjan et particulièrement dans le quartier d’Abobo se développe une criminalité très redoutée et violente. Les enfants de la rue de cette commune se sont regroupés dans des gangs qu’ils ont eux-memes deliberement baptisé "Microbes", un nom qu’ils revendiquent fièrement.

Ces "Microbes" sévissent à la machette, et tuent, volent et violent. Alors que le phénomène prend de l’ampleur, une femme va se positionner comme la protectrice des délinquants microbes qu’elle tente de reconvertir en les proposant une voie de sortie : l’apprentissage des petits métiers.

De cette façon, plus de 50 "microbes" ont déjà quitté la rue grâce à l’intervention de Massendjé Koné, la "maman des microbes".

L’État burkinabé a pris des mesures notables pour faire respecter les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles, comme le droit international l’y oblige. Alors que le 1er juin se rapproche, nous espérons qu’il tienne sa promesse de fournir des services de planning familial gratuits et aille beaucoup plus loin afin de garantir que ces services soient véritablement accessibles, et ce de façon équitable, à toutes les femmes et les filles, peu importe où elles vivent, et que les autres obstacles qui entravent l’accès à la contraception, comme le manque d’information, soient éliminés grâce à une campagne globale de sensibilisation au niveau national.

Marie-Evelyne Petrus Barry, directrice d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale

img